L’eau de mer et ses bienfaits

En bain : 

L’eau de mer est utilisée en thalassothérapie depuis l’Antiquité pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques. L’eau de mer est riche en minéraux et oligo-éléments, ce qui est bon pour la peau et les cheveux. Un simple bain de mer de quinze minutes par jour suffit à recharger le corps. Ses bienfaits :

  • Elle ranime les organismes fatigués.
  • Elle favorise la cicatrisation et améliore la qualité de la peau.
  • Elle répare efficacement une fracture.
  • Elle décongestionne les voies respiratoires.
  • Elle prévient de nombreuses maladies.
  • Elle assainit le cuir chevelu.
  • Elle nettoie aussi le corps des tensions émotionnelles accumulées et des énergies négatives.

En interne : 

Histoire : 

En 1897, le biologiste français René Quinton avait mis en évidence des similitudes entre la composition minérale de l’eau de mer et celle du milieu interstitiel et du plasma sanguin. Il en avait déduit que le corps humain devait certainement bien réagir aux traitements et préparations contenant des substances issues de la mer.

Définitions : 

  • On nomme “Quinton” ou “Quinton hypertonique” de l’eau de mer qui a été prélevée dans des vortex, loin de toute source de pollution, et dans un milieu riche en phytoplancton. Cette eau est ensuite filtrée à froid et sans radiation avant d’être mise en bouteille.
  • On nomme “Plasma de Quinton” ou “Quinton isotonique”, l’eau de mer ramenée à la concentration moléculaire du plasma sanguin par dilution avec de l’eau distillée.

Quinton versus eau de mer : 

En raison du coût élevé du Quinton (20 euros le litre), on peut acheter de l’eau de mer à condition de s’être assuré qu’elle a été prélevée dans un milieu riche en phytoplanctons (sinon les minéraux sont moins bien assimilables), filtrée à froid et sans radiation.

Notre fournisseur d’eau de mer : Biovie.fr Remise de 10% avec le code FYL10

Eau de mer versus eau douce : 

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est très intéressant de boire de l’eau de mer ou du Quinton. Elle contient sous une forme assimilable par l’organisme (grâce à la présence de phytoplanctons) tous les minéraux et oligo-éléments présents sur Terre, contrairement à l’eau douce dont les minéraux sont moins diversifiés et ne sont pas biodisponibles. C’est pourquoi, en bouteille, les eaux de sources (taux de résidus à sec faible) sont à privilégier aux eaux minérales (taux de résidus à sec élevé) qui peuvent provoquer des calcifications et des calculs rénaux.

Si vous récoltez vous-même votre eau de mer, faites-le à quelques distances des lieux de pollution et à au moins un mètre sous la surface (pour éviter les huiles qui flottent en surface). Avant de la consommer, cette eau doit au préalable être filtrée pour éliminer les micropolluants. 

L’eau de mer à boire présente de nombreux bienfaits, elle : 

  • Stimule le métabolisme
  • Prévient la constipation chronique
  • Limite la fatigue surrénale
  • Détoxifie, reminéralise et revitalise le corps
  • Renforce le système nerveux par la présence de magnésium
  • Diminue les états inflammatoires
  • Régule la production d’œstrogènes
  • Réduit la congestion du nez et nettoie les sinus (à utiliser en aérosol ou avec un neti pot)
  • Contient de la vitamine B12

 

Quelle quantité consommer ? 

L’eau de mer est un aliment alcalin particulièrement recommandé en cas d’acidification du corps ou de carences. En outre, il améliore la fonction rénale. Vous pouvez en boire tous les jours autant que vous voulez en la diluant à votre guise, de manière à ce que vous la trouviez bonne au goût. L’eau de mer est un aliment vivant et c’est donc votre goût, et seulement lui, qui peut vous indiquer les quantités quotidiennes dont votre corps a besoin. 

Sel raffiné versus eau de mer : 

Le sel contenu dans l’eau de mer est très différent du sel raffiné qui a perdu toutes ses propriétés bienfaisantes et qui est nocif pour la santé, exactement comme le sucre raffiné. Le sel raffiné provoque de la rétention d’eau par sa richesse en chlore, abîme les artères et fait monter la tension. Alors que le magnésium et le potassium qui se trouvent abondamment dans l’eau de mer sont des hypotenseurs. 

A contrario, s’empêcher de consommer du bon sel (eau de mer ou sel non raffiné) n’est pas judicieux non plus pour la santé car le corps a besoin de cette richesse minérale qu’il apporte pour le bon fonctionnement des reins et du cœur.

Sel non raffiné versus eau de mer : 

Même si l’eau de mer à un goût salé elle ne contient pas de sel (NaCl, le chlorure de sodium) mais des minéraux sous formes ioniques, ce qui fait toute la différence. Alors que le sel non raffiné contient du sel mais aussi plein d’autres minéraux intéressants, ce qui en fait un produit beaucoup plus sain que le sel raffiné mais aussi préférable au sel non raffiné (comme le sel de Guérande ou de l’Himalaya).

Personnellement je suis très sensible au sel qu’il soit raffiné ou non car il provoque chez moi de la rétention d’eau et des sensations désagréables dans le corps tandis que l’eau de mer ne me donne aucun trouble alors que mon corps en réclame environ 1,5 litre par semaine.

A savoir : 

  • Pour bien absorber les vitamines, le corps a besoin d’être minéralisé convenablement. S’il manque un seul minéral dans le corps, alors certaines vitamines ne seront pas absorbées. Et s’il y a trop d’un minéral cela bloque l’absorption d’autres minéraux. Par exemple, trop de calcium bloque l’absorption de phosphore, c’est pourquoi une supplémentation en calcium peut ne pas arranger la qualité des os puisqu’ils contiennent aussi du phosphore) . L’intérêt de l’eau de mer c’est qu’elle va reminéraliser harmonieusement (en quantité et en qualité) l’organisme mieux qu’aucun supplément.
  • Les minéraux sont biodisponibles pour l’être humain que si on les absorbe à travers un animal, une plante, un champignon ou une algue. Les minéraux de l’eau de mer sont biodisponibles car ils sont contenus dans le phytoplancton, d’où l’importance de prélever de l’eau de mer là où il y a une concentration suffisante de phytoplancton.
  • Bien longtemps avant d’être des humains ni même des primates, nous étions des organismes marins (pensez aux différentes étapes d’évolution du foetus humain), en outre, c’est dans la mer que les premières formes de vie sont apparues. Il s’agit d’un liquide primordial !
  • L’eau de mer est un aliment vivant et si on la chauffe, elle perd ses propriétés reminéralisantes et curatives.

Pour en savoir plus : 

  • “Quinton le sérum de la vie” par Jean-Claude Rodet et Maxence Layet
  • “Boire de l’eau de mer” par Fransisco Martin

Découvrir les stages

RECONNEXIONS
À LA VIE

JEÛNE
& TREK

JEÛNER POUR
CHANGER

GRANDIR EN
CONSCIENCE

Découvrir les formations

FORMATION HYGIÉNISME HOLISTIQUE
en ligne

FORMATION ACCOMPAGNANT
en présentiel

Merci

Le formulaire a bien été envoyé